2012…

En 1996, j’étais allée voir Independance Day. J’avais trouvé ça, disons… distrayant, surtout que Will Smith était dans tous mes rêves à l’époque… Il y a peu, j’ai vu Le jour d’après un jour d’après soirée où j’étais dans l’incapacité totale de réfléchir. Ce qui tombait bien. Cette semaine, je suis allée voir 2012, plus par dépit que par choix… Cette fois, c’est définitif, les films d’Emmerich, plus jamais.

Parce que 2012, c’est trop de hasards heureux.

Le personnage principal emmène ses gosses faire du camping là où se trouvent un scientifique qui a lu son bouquin et un dingue bien documenté qui parle de fin de monde. Le scientifique travaille pour le président des Etats-Unis précisément sur le sujet évoqué par le mec barré. Le personnage principal a une ex-femme qui vit à présent avec un chirurgien esthétique, lui-même ayant opéré la jeune blonde écervelée qui se tape un milliardaire russe pour lequel le personnage principal bosse. Car ce dernier a beau être publié, ses bouquins ne se vendent pas. Donc, pour mettre du beurre dans les épinards, il est chauffeur de limousine. La boucle est bouclée. Le président des États-Unis (afro-américain évidemment) a une fille mignonne, la trentaine, ce qui lui fait au moins deux points communs avec le scientifique. A la fin du film, ils se retrouvent parmi les derniers survivants, on devine la suite. Le chirurgien esthétique, quant à lui, meurt dans des conditions atroces, mais comme le malheur des uns fait le bonheur des autres, le personnage principal en profite pour retourner tranquillement avec sa femme et ses gosses. A noter enfin que les pleins étaient toujours préalablement faits pour tous les moyens de transport dont les héros avaient besoin pour sauver leur peau.

Parce que 2012, c’est zéro crédibilité.

Tous les mecs qui ont discrètement essayé de dévoiler la fin du monde toute proche se sont faits tuer. Par contre, le type un peu dingue qui divulgue quotidiennement les infos via les ondes radio, lui, non. Comme quoi, ça peut aider d’être allumé. Les limousines ont les mêmes pouvoirs que super tomate, ce qui est assez pratique, il faut bien l’avouer, quand des immeubles s’écroulent sur votre passage. Le chirurgien esthétique a pris un unique cours de pilotage, du coup, piloter un avion, pour lui, c’est facile, hé. Et avec le bordel que cause le Soleil au centre de la Terre (…), la position de la planète est modifiée, résultat, la Chine c’est plus si loin. Au final, ils se seront tous faufilés sans égratignures en limousine, à bord d’un p’tit coucou, au volant d’un vieux van, dans un gros avion et enfin à bord d’une arche de Noé version deuxième millénaire et ce, malgré la Terre qui se défend pas mal.

Parce que dans 2012, il y a de vrais faux messages.

Si tu n’es pas riche, que tu n’es pas assez malin pour gruger ou que n’as aucune connexion, prie car c’est tout ce qu’il te reste. Pas étonnant que l’Afrique soit oubliée. Trois arches ont été construites : une pour les Amériques, une pour l’Europe et une pour l’Asie. Et puis au moins, dans le nouveau monde (l’Afrique…), on pourra dire adieu au paludisme et au SIDA, enfin on espère.

Parce que 2012, c’est bourré de clichés.

Les russes y sont moches et gros et quand ils sont riches, on trouve que c’est douteux. Les filles de l’est y sont blondes, refaites, idiotes et se tapent tout ce qui bouge. Les arabes y sont également richissimes mais seulement s’ils portent le dishdasha. Les chinois travaillent vite et bien. Les américains sauvent le monde. Les indiens ont beau être très nombreux, on les oublie tout le temps. Quant aux européens, on leur demande juste leur avis pour ne pas les vexer.

Mon avis :
N’allez pas voir 2012. C’est une bouse.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :