Le côté obscur de la force

australie_grand.jpgdark.jpg

L’Australie est un pays magnifique, là-dessus, nous sommes tous d’accord. Je me balade dans des cartes postales, le pourcentage de gens sympathiques et accueillants que j’ai rencontrés est sûrement plus élevé qu’à Paris, et beaucoup sont ravis de voir que l’on a envie de découvrir leur pays, ce qui, il faut l’avouer, fait toujours du bien quand on débarque.

Ceci dit, au risque de casser le mythe, je ne veux pas que ce blog ne soit que le reflet de l’imaginaire collectif concernant ce pays. J’ai envie de garder un oeil objectif sur ce que je vis ici et de vous le faire partager. Ne croyez donc pas que je suis devenue aigrie et méchante, j’ai juste envie de relater mon expérience, d’évoquer tous les évènements marquants de mon voyage, qu’ils soient sympas ou non. Je ne ferai sûrement pas l’unanimité mais peu importe, après tout ce blog c’est un peu comme ma maison et comme dirait Chabat dans Gazon Maudit : « Je suis chez moiiiiiii et je fais ce que je veuuuuuxxx« .

Vous voici donc, chers amis, projetés dans le côté obscur du pays d’Oz…

Première chose marquante : il règne une forme d’hypocrisie un peu dérangeante (oui, je sais, il n’y a pas qu’en Australie que l’hypocrisie règne, chaque pays a au moins une vieille casserole qui traîne…). En effet, l’Australie, avant même d’avoir ce petit nom, représentait la terre des aborigènes, dont la culture est considérée comme étant la plus vieille au monde. Et autant dire que grâce à cette culture, les « australiens actuels » amassent les dollars. Les lieux sacrés tels Uluru, les didgeridoos et autres boomerangs font le bonheur des petits commerces, presque jamais tenus par les aborigènes eux-mêmes. Certes, il y a une prise de conscience de certaines associations mais il existe encore, par exemple, des « lois » interdisant de leur vendre de l’alcool. Aujourd’hui, la plupart d’entre eux sont exclus voire totalement ignorés et considérés comme des moins que rien.
Ces mêmes « australiens actuels » se font également pas mal d’argent grâce à nous petits backpackers. Il faut être réaliste, nous sommes un maillon essentiel de l’économie car nous faisons les travaux que les australiens refusent de faire comme porter des régimes de bananes sous un soleil de plomb pour un salaire de misère (pas de grève ici, t’es pas content tu dégages, y en a pleins qui font la queue).

Quant au reste, si l’on creuse un peu, on réalise que la société australienne est finalement très proche de la société américaine.
C’est un peu comme s’il suffisait de pouvoir s’acheter un V8 (frustration totale quand on sait que la limitation maximale est de 100km/h) et aller au centre commercial sans avoir à se demander si l’on peut se le permettre pour être heureux. Pouvoir consommer comme bon vous semble. Ne pas approuver le gouvernement mais ne rien dire, ne rien critiquer car tant qu’on peut s’acheter son pack de bières journalier (australienne évidemment car on est patriote), après tout, que demander de plus? D’ailleurs, ta bière, tu peux aller l’acheter au volant de ton V8 (comme pour le drive-in au McDo). Par contre, si tu te balades sur la plage en en buvant une, tu te fais réprimender méchamment. On te demande instamment de la vider (évidemment ailleurs que dans ton petit gosier), c’est comme ça et tu ne bronches pas (expérience vécue, on avait l’impression de faire partie du grand banditisme…).

Et puis il y a leur JT, révélateur de l’intérêt porté aux évènements mondiaux et même nationaux. Les titres se limitent quasiment tous les jours aux aventures de Paris Hilton, à la météo et de temps en temps à l’état des troupes australiennes en Irak, ce dernier titre étant optionnel… Tout cela entrecoupé de pubs pour des kebabs qui prétendent que c’est bon pour la santé…

Et le pire de tout (désolée les filles de vous casser votre mythe), mais l’australien lambda est souvent bien plus proche du gros buveur de bière barbu et tatoué que du beau surfer musclé à la peau hâlée.

Enfin, ils n’ont même pas d’accents sur leur clavier d’ordinateur. Hé.

Alors voilà, ça fait 6 mois que je suis ici et je n’ai passé quasiment que des bons moments. Mais je pense avoir maintenant assez de recul pour réaliser à quel point ces petites choses sont importantes. Je sais maintenant que je ne m’installerai pas en Australie car le mode de vie routinier une fois posée quelque part ne me conviendrait pas (t’es soulagée là maman, hein?). Ce pays (peut-être comme d’autre à l’avenir qui sait) restera donc pour moi un lieu de vie durant une année à vadrouiller et je dois dire que l’on peut difficilement rêver d’un meilleur endroit car tout est mis en oeuvre pour les backpackers du monde entier. Je sais également que je suis une amoureuse de la France et de Paris et que j’ai encore beaucoup de choses à vivre là-bas. Enfin, je réalise à quel point nous sommes chanceux d’etre baignés dans une culture européenne avec toute les richesses qui la caractérisent.

Et puis être au paradis c’est cool mais vivre au paradis sans les gens qu’on aime toute une vie, ce peut être un peu l’enfer.

johnson-anthony-ilot-australie.jpg

Crédit Photo : Yann-Arthus Bertrand.


12 responses to “Le côté obscur de la force

  • marion

    coucou!

    tout d’abord merci pour ton mail ca fait plaisir de savoir que meme loin tu n’oublies pas l’anniversaire de ta chère cousine lol🙂
    et franchement juste un mot:RESPECT pour toutes ces belles choses ca donne des frissons!!!
    gros bisous
    tu nous manques

  • Keffer

    Ba merci bien pour les infos, ca fait du bien d’entendre un peu de vérité à propos de ce pays qui semble vraiment attirant au premier abord.

  • ByKyss

    Merci pour les infos, j’ai envie d’y passer une année so…🙂

  • marloon

    @ Keffer : de rien, mais ce pays vaut quand meme vraiment le coup et reste toujours aussi attitant en ce qui me concerne, mais comme en France, il y a des trucs qui clochent…
    @ ByKyss : pas de probleme, mais ballade toi dans les autres posts, y a de quoi avoir toujours envie de venir

  • melissa

    ooo ke c mignon ca me done envi de me baigné!!! <3<3<3<3<3

  • bobi

    merci je fais un projet sur l’australie et ca maide

  • Eva

    Merci pour les infos je reves d’aller la bas une année je penserai à toi snif pour les surfers… bonne continuation

  • pol

    moi aussi je suis aller en australie c’était géniale être a l’autre bout du monde

  • Marciano Lucile

    L’Australie me plait sa ma donné envie d’y aller!!!! merci beaucoup pour ce booo site!!! au revoir

  • khaoulouta

    vraiment bravo pour les informations.ça m’a beaucoup plu.j’adore l’Australie et je rêve d’y aller.je suis tunisienne et je vous conseille aussi de visiter notre beau pays de soleil.il est magnifique!!!!!!!!!
    encore merci🙂

  • TiteMaud

    Je sais je réagis un peu tard sur cet article.
    Mais étant désormais en Australie, je peux réagir en connaissance de cause.
    Complètement d’accord avec ce que tu avances, bien que j’ai quand même vu plus de beau gosse (avec une barbichette et buvant de la bière certes) ici qu’à Paris. ^^

    En ce qui concerne la loi sur l’interdiction de la vente d’alcool aux Aborigènes, j’ai aussi été choqué d’apprendre ça, MAIS, on m’a ensuite expliqué que la physionomie des Abo ne leur permets pas de supporter l’alcool. Pas comme nous, on est bourré, un mal de crâne le lendemain et tout va bien…
    Non, il se trouve qu’ils ont évolué différemment sur leur merveilleuse île coupée du reste du monde et qu’ils n’ont pas, eux, inventé l’alcool. Leur organisme n’est donc pas « adapté » à l’acool. Paraitrait même que les chefs aborigènes demande aux touriste de ne pas acheter d’alcool aux Aborigènes qui le demanderaient…

    Alors une loi pour ça, on est d’accord, c’est un peu radical. Mais c’est pas simplement une loi « non t’es Aborigène, t’as pas le droit à l’alcool »…

    Voilà, voilà. ^^

  • e

    4 ans à l’étranger de mon côté et pas malheureuse d’être française, loin de là… L’Europe est un territoire riche, vive nous !😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :